Communiqué de presse

De nombreuses communautés en Polynésie française participent aux projets de service dans la collectivité

Les maires s’impliquent et expriment leurs remerciements aux bénévoles de l'Église

De nombreux projets de service ont été organisés dans plusieurs collectivités de la Polynésie française, à l’initiative des membres de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.

Les volontaires ont répondu à l'appel de la Présidence de la région du Pacifique de l'Église de servir dans la collectivité.

Afin d'identifier les besoins spécifiques de son secteur, chaque groupe de l'Église a discuté avec les dirigeants de la communauté pour établir les besoins, avant de mettre en place des projets adaptés et de mobiliser les volontaires.

Les voisins, les membres de la famille et les amis qui ne sont pas membres de l'Église ont été invités à venir aider.

The-joy-on-the-faces-of-those-receiving-free-vegetable-seedlings-was-inspiring-for-the-volunteers-in-Temarua,-Taharuu-and-Mahaitaea.-French-Polynesia,-March-2021
The-joy-on-the-faces-of-those-receiving-free-vegetable-seedlings-was-inspiring-for-the-volunteers-in-Temarua,-Taharuu-and-Mahaitaea.-French-Polynesia,-March-2021
The joy on the faces of those receiving free vegetable seedlings was inspiring for the volunteers in Temarua, Taharuu and Mahaitaea. French Polynesia, March 20212021 by Intellectual Reserve, Inc. All rights reserved.

Les membres de la paroisse de Temarua de l'Église (congrégation) ont ressenti qu'il fallait aider les familles de la commune à commencer à planter leur propre nourriture en leur fournissant des semis.

Ils ont proposé aux deux autres paroisses de Taharuu et Mahaiatea de se joindre à eux. Ils se sont donnés rendez-vous un samedi matin sur le parking du collège de la commune et ont invité les membres de la communauté à venir.

À la fin de la matinée, ils avaient donné plus de 1000 petits pots de semis de plantes potagères.

Quelques équipes sont allées directement dans certains foyers planter des semis ainsi que des arbres fruitiers et ont prodigué des conseils aux familles sur la manière de prendre soin de leurs nouveaux jardins et plantes.

Leur projet comprenait également le nettoyage du cimetière communal et la collecte des ordures en bord de route.

Moana Teremate, évêque (leader laïc) de la paroisse de Temarua a expliqué : « En cette période de crise économique, nous encourageons la population à devenir plus autonome. Les semis offerts aideront les familles à créer leur propre potager, produire leurs propres légumes et les amener vers l’autonomie alimentaire. "

Roti, habitante de Papara, était ravie de cette aubaine : « Recevoir gratuitement des semis est une grande aide pour moi et pour ma famille surtout dans les moments aussi difficiles que nous traversons."

La mairesse de Papara, Sonia Punua a participé aux trois projets réalisés par la paroisse de Temarua.

« Je suis profondément reconnaissante à l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours pour sa mobilisation dans notre commune », a-t-elle déclaré.

"J'encourage la population à faire de même et à travailler main dans la main pour le bien de tous."

Le maire de Teva I Uta et également Vice-président de la Polynésie française, Tavana Tearii Alpha, s’est rendu le dimanche suivant à la chapelle de l'Église à Papeari. Il a remercié personnellement les membres de tous les quartiers qui ont participé au projet de distribution des semis.

« C'est avec un cœur plein de gratitude que je remercie l'Église pour les projets solidaires qu'elle organise régulièrement pour aider nos citoyens. Ils sont d'un grand soutien pour la municipalité et pour le pays. Merci à tous et que toute gloire revienne à Dieu. "

Sur la base de toutes les réactions positives, les trois congrégations ont décidé d'en faire un événement régulier, deux fois par an.

L’année dernière, le pieu de Faaa Takaroa a initié un partenariat avec la ville de Faa’a pour aider à réduire les déchets et promouvoir le recyclage. Cette année, ils ont décidé d'inviter les familles à trouver des moyens de montrer leur amour et leur gentillesse envers les éboueurs de la commune de Faaa.

Pendant deux semaines, les familles ont partagé des mots de remerciement, et offert des plats préparés et des boissons rafraîchissantes à ces travailleurs le long de leur parcous de collecte quotidien.

Un résident de Farahei, Ronald Brothers, a déclaré : « J'ai préparé des collations, mais ce n'est rien comparé au travail qu'ils font au quotidien. Ils font un travail très difficile et grâce à eux, notre ville est propre. "

Marguerite Taimana, une amie de l'Église de Vairai, a rapporté : « J'ai déjà participé au projet « Viens aider » l'année dernière. Quand j'ai entendu parler de ce projet, j'ai voulu venir aider à nouveau ! "

                            

Les membres ont également distribué des brochures dans les quartiers sur les différents types de déchets gérés par la commune ainsi que sur les calendriers de ramassage respectifs.

« Cette campagne d'information vise à promouvoir des citoyens plus responsables et contribue à lutter contre les dépôts sauvages dans les quartiers. », a expliqué Ahuura Parker, la cheffe de projet.

Olivier Lee, chef du service de gestion des déchets de la municipalité, a souligné : « Au nom de mes travailleurs, je tiens à vous remercier pour les actes de gentillesse envers eux ces dernières semaines. Ils m'ont ramené les mots que vous avez partagés et c'est merveilleux. »

Members-of-the-Faa'a-stake-were-happy-to-give-their-blood-as-1-pouch-of-blood-can-save-3-lives.-French-Polynesia,-March-2021
Members-of-the-Faa'a-stake-were-happy-to-give-their-blood-as-1-pouch-of-blood-can-save-3-lives.-French-Polynesia,-March-2021
Members of the Faa'a stake were happy to give their blood as 1 pouch of blood can save 3 lives. French Polynesia, March 20212021 by Intellectual Reserve, Inc. All rights reserved.

Enfin, le pieu a également organisé une collecte de sang en partenariat avec le Centre de transfusion sanguine.

Le Dr Julien Broult, chef du centre de transfusion, n’a pas caché sa satisfaction.

« Ce fut un superbe projet, car 46 pochettes de sang ont été collectés et ils vont permettre de sauver 138 vies. », a exprimé Dr Broult.

"Merci à l'Église pour la formidable organisation et pour leurs dons de sang."

Elder Benjamin Sinjoux, un haut responsable de l'Église en Polynésie française, a résumé tous les projets.

« Nous sommes ravis de nous associer aux communes d’autant qu’elles sont reconnaissantes pour l’aide apportée par l’Église. Nous sommes tout particulièrement enchantés pour tous les élus municipaux qui se soient joints à nous pour marquer leur soutien à nos projets en faveur de notre Fenua (pays). "

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.